top of page

The Shapers 2023 - Gilles Robert

Le besoin de mieux maitriser la complexité de nos opérations en donnant à tous nos collaborateurs les outils pour y contribuer, c'est le bon chemin pour cette transformation digitale.



Photographie de Dimitri Känel


Gilles Robert, Mathieu Grossenbacher, Mehmed Cormehic et Vitor Pinhal - Ceramaret


Quelles réflexions vous ont poussé sur le chemin de cette transformation digitale ?


Le besoin de mieux maitriser la complexité de nos opérations en donnant à tous nos collaborateurs les outils pour y contribuer. Nous souhaitions aussi nous libérer de solutions ERP très centralisées qui rendent les évolutions IT difficiles, lentes et coûteuses.


Quelles difficultés avez-vous rencontrées lors de la transformation digitale de l'entreprise et comment les avez-vous surmontées ?


Le passage à un mode de gestion de projet agile est un immense avantage dans ce processus mais requiert passablement d'adaptation par rapport aux méthodes de travail habituelles dans notre industrie.


Quels sont les réactions des collaborateurs et en quoi cela a-t-il changé leur façon de travailler ?


Les collaborateurs touchés se réjouissent certainement des progrès, et ceux qui doivent encore l'être en sont un peu envieux ! Comme chaque étape de digitalisation est adaptée aux contraintes opérationnelles spécifiques, l'expérience est différente pour chaque groupe, mais je crois que tous travaillent avec une meilleure information et donc avec plus d'efficacité.


Interview de Marina Hofstetter pour le MSM, 2023

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page