top of page

Prompt et itération

Par Delphine Seitiée


Extrait du livre "Promtp Futur", disponible aux éditions Georg


Pour écrire ce chapitre, nous avons demandé à ChatGPT de répondre à nos questions afin

de cerner selon son point de vue l’importance des prompts dans le dialogue avec une IA,

la manière de les écrire et le rôle prédominant de l’affinement progressif des questions. En effet, prompt et itération sont les deux concepts à maîtriser pour entrer en interaction avec les IA génératives de texte, d’image et de son.


Les réponses à cette interview ont été générées par ChatGPT version GPT-4 le 2 juin 2023.


Ci-dessous ce dialogue de grande qualité. Jugez-en par vous-même.


Qu’est-ce qu’un prompt ?

Un prompt, dans le contexte de l’intelligence artificielle (IA), est une entrée de données qui donne l’impulsion à l’IA pour produire une réponse ou effectuer une action. Ce prompt fournit le contexte initial nécessaire pour que l’IA puisse fonctionner.


Dans le cadre des modèles de langage, un prompt est souvent une séquence de texte qui donne le ton ou le sujet de ce que le modèle doit générer en réponse. Cela peut prendre la forme d’une question, d’une phrase à compléter, d’une instruction, et bien d’autres.


Ces modèles traitent le prompt et génèrent une réponse en se basant sur ce qu’ils ont appris lors de leur entraînement sur de vastes ensembles de données. Par conséquent, le choix du prompt a un impact important sur la qualité et la pertinence de la sortie du modèle.


Bien que le concept de prompt soit souvent associé aux modèles de langage, il peut aussi s’appliquer à d’autres types de modèles d’IA qui travaillent avec différentes formes de données, comme les images ou les sons. Dans ces cas, un prompt pourrait être une image d’entrée pour un modèle de vision par ordinateur, ou un échantillon de son pour un modèle de traitement audio.


Il est également intéressant de noter que des recherches sont en cours pour développer des modèles multimodaux qui peuvent travailler avec plusieurs types de données à la fois. Par exemple, un modèle multimodal pourrait être capable d’interpréter à la fois du texte et des images, ou du texte et du son, pour générer une réponse. Cela pourrait ouvrir la voie à

des formes plus complexes et plus riches d’interaction avec l’IA à l’avenir.


Et pour ChatGPT… un prompt, c’est quoi ?

Pour ChatGPT, un prompt est le texte d’entrée que vous, en tant qu’utilisateur, fournissez

au modèle pour initier ou poursuivre une conversation. Par exemple, votre question « Et pour ChatGPT… un prompt, c’est quoi ? » est le prompt pour cette réponse que je génère.

Les prompts aident à diriger la conversation et à définir le contexte pour les réponses du modèle. Ils peuvent être aussi simples qu’un mot ou une phrase, ou aussi complexes qu’un paragraphe entier décrivant une situation ou une histoire. Le modèle utilise ces informations pour générer une réponse appropriée et pertinente.


Pourquoi les prompts sont-ils si importants ?

Les prompts sont importants car ils facilitent l’interaction et la communication entre les utilisateurs et les systèmes informatiques. Voici quelques raisons pour lesquelles les prompts sont si importants :


  1. Contexte et guidage: les prompts définissent le contexte pour le modèle d’IA et guident la génération de la réponse. Ils peuvent indiquer le sujet de la discussion, le style de conversation souhaité, le type spéci-fique de réponse attendue, ou encore le format de réponse requis. Par exemple, si le prompt est une question, le modèle générera une réponse, tandis que si le prompt est le début d’une histoire, le modèle continuera l’histoire.

  2. Personnalisation de l’expérience utilisateur : les prompts permettent à l’utilisateur de diriger l’interaction avec l’IA. En choisissant le prompt, l’utilisateur peut personnaliser l’expérience en fonction de ses besoins ou de ses préférences. Cela peut rendre l’interaction plus engageante et plus utile.

  3. Précision et pertinence des réponses: un prompt bien formulé peut améliorer la précision et la pertinence des réponses générées par l’IA. Plus le prompt est précis et détaillé, plus l’IA a de chances de produire une réponse utile et appropriée. Les prompts clairs et spécifiques conduisent souvent à des réponses plus pertinentes de la part de l’IA.

  4. Contrôle sur l’interaction: en plus de guider le modèle, le prompt donne à l’utilisateur un certain contrôle sur la sortie de l’IA. En modifiant le prompt, on peut in-fluencer ce que l’IA génère, ce qui peut être crucial pour obtenir les résultats souhaités.


Cependant, il est important de noter que, malgré la pertinence des prompts, l’IA est basée sur des modèles statistiques et ne comprend pas vraiment le sens des mots et des phrases de la même manière que les êtres humains, et leurs réponses sont basées sur des modèles statistiques entraînés sur d’énormes quantités de texte. Par conséquent, les réponses générées dépendent fortement des données sur lesquelles l’IA a été entraînée.


Comment écrire un bon prompt ?

Écrire un bon prompt dépend de l’objectif que vous cherchez à atteindre. Cependant, voici quelques conseils généraux pour formuler des prompts efficaces :


  1. Soyez précis: plus le prompt est spécifique, plus il est probable que la réponse sera précise et utile. Par exemple, au lieu de demander « Qu’est-ce que c’est ? », vous pourriez demander « Qu’est-ce que la photosynthèse ? ». Cela donne au modèle une idée claire de ce que vous voulez savoir.

  2. Évitez les ambiguïtés: évitez d’utiliser des termes vagues ou ambigus qui pourraient prêter à confusion. Si votre prompt peut être interprété de différentes manières, cela risque de causer des erreurs dans le modèle.

  3. Fournissez du contexte: si le sujet est complexe ou nécessite une certaine connaissance préalable, essayez de fournir autant de détails pertinents que possible.

  4. Utilisez des mots d’action: utilisez des verbes d’action pour indiquer clairement au modèle ce qu’il doit faire. Par exemple, « Entrez votre nom » plutôt que « Nom ».

  5. Définissez le format de réponse souhaité: si vous avez un format spécifique en tête pour la réponse, faites-le savoir dans votre prompt. Par exemple, si vous voulez une réponse sous forme de liste, vous pourriez demander : « Listez les principales causes du changement climatique. ».

  6. Utilisez un langage clair et simple: les modèles d’IA, bien qu’incroyablement puissants, ne sont pas parfaits pour comprendre le langage humain, surtout quand il est ambigu ou complexe. Essayez d’utiliser un langage clair et simple pour éviter toute confusion.

  7. Définissez le ton: si vous voulez que la réponse soit dans un certain ton (comme formel, informel, humoristique, sérieux, etc.), vous pouvez l’indiquer dans votre prompt.


En fin de compte, la formulation d’un bon prompt implique une certaine expérimentation. N’hésitez pas à essayer différents formats et styles jusqu’à ce que vous obteniez les résultats que vous souhaitez.


Si je comprends bien… les prompts sont la base du dialogue avec ChatGPT ?

Oui, vous avez tout à fait raison. Les prompts sont la base du dialogue avec ChatGPT. Ils fournissent le point de départ et le contexte pour chaque réponse générée par le modèle. Les prompts sont le moyen par lequel vous, en tant qu’utilisateur, pouvez guider et orienter la conversation avec l’IA. Ils jouent un rôle crucial en déterminant le sujet, le ton et le style de la conversation. C’est pourquoi une formulation précise et détaillée des prompts peut grandement améliorer la qualité des réponses que vous recevez de ChatGPT.


Existe-t-il des aides pour écrire des bons prompts ?

Pour améliorer la rédaction de prompts dans le cadre de l’interaction avec des systèmes informatiques, diverses ressources sont disponibles. Des bibliothèques de prompts en ligne peuvent fournir des exemples pour des tâches spécifiques ou des sujets particuliers, servant de point de départ pour des prompts clairs et efficaces. Des coachs en langage naturel offrent des conseils personnalisés pour améliorer les compétences en matière de rédaction de prompts et pour éviter les erreurs courantes. La recherche en ligne peut également révéler des exemples de prompts efficaces. Enfin, certaines entreprises proposent des formations spécifiques en rédaction de prompts pour une assistance plus approfondie. En utilisant ces aides, l’efficacité des interactions avec des systèmes comme ChatGPT peut être améliorée grâce à des prompts plus clairs et plus pertinents.


Si je comprends bien, c’est dans l’affinement itératif des prompts que je vais obtenir les meilleures réponses à mes questions ?

Oui, c’est une bonne stratégie. L’interaction avec les modèles de langage comme ChatGPT peut être considérée comme un processus itératif. En ajustant et en affinant vos prompts en fonction des réponses que vous recevez, vous pouvez progressivement améliorer la qualité des réponses.


Cela peut impliquer de clarifier davantage votre question, d’ajouter plus de contexte, de spécifier le format de la réponse que vous souhaitez, ou de modifier le ton ou le style de votre prompt. En expérimentant avec différentes approches et en apprenant de chaque interaction, vous pouvez obtenir des réponses de plus en plus précises et pertinentes à vos questions.


Mais plus précisément, c’est quoi une itération ?

L’itération est un processus répétitif dans lequel une série d’opérations est effectuée encore et encore, généralement avec l’objectif d’approcher une solution souhaitée ou un résultat spécifique. Chaque passage à travers ce processus répétitif est appelé une « itération ».


Dans l’informatique, une itération peut être considérée comme un cycle de développement, où une série d’actions est effectuée, suivie d’une évaluation des résultats, puis de l’ajustement des actions pour obtenir des résultats meilleurs ou différents.


Dans le contexte de l’affinement itératif des prompts, chaque itération implique de tester un prompt, d’évaluer la qualité de la réponse, puis d’ajuster le prompt en conséquence pour améliorer les résultats lors de la prochaine itération.


Un bon dialogue avec ChatGPT est donc un travail entre le choix des prompts et l’itération ?

Effectivement, un dialogue constructif avec un modèle d’IA dépend principalement de deux facteurs : la sélection judicieuse des prompts et un processus répété d’ajustements. Les prompts orientent le modèle, déterminant la nature et la qualité de ses réponses. Néanmoins, obtenir la réponse parfaite n’est pas toujours immédiat. Il est souvent nécessaire d’ajuster et de reformuler les prompts, une démarche qui s’appelle l’« itération ». Ce processus permet d’améliorer progressivement les réponses jusqu’à atteindre l’objectif visé. En bref, l’art de la conversation avec un modèle d’IA repose sur la capacité à choisir des prompts pertinents et à affiner l’interaction par l’itération.


Est-il possible dans le futur que l’IA devienne un assistant personnel adapté à chaque individu où il ne serait plus nécessaire d’apprendre à rédiger des prompts pour communiquer avec la machine mais utiliser ses propres mots ou expressions ?

L’objectif de nombreux chercheurs et développeurs travaillant sur l’intelligence artificielle est de créer des systèmes capables de comprendre et d’anticiper les besoins des utilisateurs de manière plus précise et personnalisée. Dans un tel scénario futur, un assistant IA pourrait être capable de

« comprendre » vos préférences en matière de communication, d’apprendre votre vocabulaire unique, vos expressions idiomatiques et vos habitudes conversationnelles, et de s’adapter en conséquence pour fournir une interaction plus naturelle et personnalisée. Cela pourrait réduire la nécessité d’apprendre à « parler le langage de l’IA » et permettre une communication plus naturelle en utilisant vos propres mots et expressions.


Cependant, il est important de noter qu’il s’agit d’une vision future et que la technologie actuelle n’est pas encore à ce niveau d’adaptation indi-viduelle. De plus, des questions importantes se posent en matière de respect de la vie privée et de sécurité des données personnelles dans un tel scénario, car l’IA devrait apprendre à partir de vos interactions et potentiellement stocker et traiter des informations personnelles pour personnaliser ses réponses.


Dans tous les cas, nous nous dirigeons certainement vers un avenir où l’IA jouera un rôle de plus en plus important dans notre vie quotidienne, et la capacité de ces systèmes à interagir de manière plus naturelle et personnalisée sera un facteur clé de leur succès.


Peut-on conclure que le prompt est la désignation des nouvelles interfaces utilisateurs et le nouveau mode d’interaction entre l’homme et la machine ?

Dans une certaine mesure, oui. Avec l’émergence de l’intelligence artificielle et des systèmes de traitement du langage naturel, le prompt est devenu une partie importante de l’interface utilisateur, facilitant l’interaction entre l’homme et la machine. Il est le moyen par lequel les utilisateurs communiquent leurs demandes ou questions à l’IA, et par conséquent, il est une composante essentielle de cette nouvelle forme d’interaction.


Cependant, il convient de préciser que le « prompt » est une partie d’un ensemble plus vaste d’éléments qui composent une interface utilisateur complète, qui comprend également des éléments tels que la présentation visuelle des informations, les réponses de l’IA, les mécanismes de feedback, et plus encore. Donc, bien que le prompt soit un élément fondamental de ces nouvelles interactions, il est inclus dans un contexte plus large d’interface utilisateur.


De plus, alors que nous progressons dans le développement de technologies d’IA plus avancées, nous pourrions voir l’émergence de nouvelles formes d’interfaces utilisateurs qui vont au-delà du simple prompt textuel, telles que les interactions vocales, les interfaces graphiques, et les interactions multimodales.


Donc, bien que le « prompt » soit un mode d’interaction clé aujourd’hui, l’interface utilisateur de l’IA continuera d’évoluer à mesure que la technologie progresse.


Les réponses à cette interview ont été générées par ChatGPT version GPT-4 le 2 juin 2023.


Extrait du livre collectif Prompt Futur, 2023 - Par Delphine Seitiée

Commentaires


bottom of page